Manosque : diagnostic archéologique sur la place du Terreau

La commune de Manosque prévoit une rénovation de la place du Terreau, située dans le centre-ville historique. Au mois d’octobre 2016, le Service départemental d’archéologie des Alpes de Haute-Provence a réalisé un diagnostic archéologique préalable à ce projet : bien qu’il ne touchait que les niveaux supérieurs de la place, il fournissait en effet une occasion unique d’en étudier le sous-sol.

Au cœur de cette place emblématique de la ville se trouvait en effet le palais des Comtes de Forcalquier, donné au début du XIIIe siècle aux Hospitaliers (sur l’origine des Hospitaliers en Provence, voir cet article). Ces derniers y établissent une commanderie, florissante tout au long du Moyen Âge et qui perd de l’importance par la suite. Les bâtiments font l’objet de campagnes de travaux (rénovation et reconstruction) jusqu’à la fin du XVIIIe siècle. Après la Révolution française, on envisage un temps d’y installer le tribunal et la gendarmerie, et un projet rédigé en ce sens est établi en 1793.

Plan du rez-de-chaussée du palais en 1793 (AD04, L213)

Lire la suite

Castellane : suivi de travaux à la chapelle Notre-Dame-du-Roc

La chapelle Notre-Dame-du-Roc est un monument emblématique de la commune de Castellane : construite sur le Roc qui domine le bourg, elle est par ailleurs le seul témoin visible de la fortification des sires de Castellane, prise par Charles d’Anjou en 1262 et détruite sur ordre de Louis XI en 1483. On le sait, la chapelle a connu de nombreuses transformations, à la suite par exemple des guerres de Religion au XVIe siècle : reconstructions partielles, adjonction d’une sacristie, etc.

Castellane et le Roc. Cliché Paul Garcin Hélice attitude

Castellane et le Roc (Paul Garcin, Hélice attitude)

Lire la suite

Senez, le calendrier obituaire de la cathédrale Sainte-Marie

Le diocèse de Senez est l’un des plus méconnus pour la période médiévale. En proposant l’édition d’un document lié au culte pratiqué par le clergé de sa cathédrale – le calendrier obituaire de la cathédrale Sainte-Marie de Senez, aujourd’hui conservé à la Bibliothèque Inguimbertine de Carpentras (ms 72) –, ce livre propose un bilan des connaissances pour les XIIe et XIIIe siècles. L’étude du texte réalisée par Thierry Pécout, professeur d’Histoire du Moyen Âge à l’Université de Saint-Étienne, permet entre autres de proposer une première liste épiscopale pour les années 993-1491 et d’indiquer comment la liturgie sénezienne se rattache à la tradition des Églises des Alpes méridionales et provençales. Le livre fournit également les premiers résultats des recherches engagées par le Service départemental d’archéologie des Alpes-de-Haute-Provence à partir de 2012. Ceux-ci livrent de précieuses informations sur l’histoire du groupe épiscopal de Senez depuis ses origines jusqu’à la construction de la cathédrale actuelle, attribuable à la fin du XIIe siècle. Deux documents inédits et commentés, un plan de l’église cathédrale et une carte du diocèse de Senez au Moyen-Âge, complètent le volume.

Vous pouvez retrouver la présentation et le bon de commande de l’ouvrage en cliquant sur l’image ci-dessous.

1e_couverture

Journée d’étude « La matière et le bâti »

Les archives départementales des Alpes de Haute-Provence (2 rue du Trélus à Digne-les-Bains) accueilleront, le samedi 3 décembre prochain, la 2e journée d’études de Haute-Provence sur la matière et le bâti, intitulée « Construire et restaurer, de l’Antiquité à nos jours ». Cette journée de présentation et de discussion, au cours de laquelle interviendront archéologues, historiens, restaurateurs professionnels et amateurs, est ouverte au public. Le programme est à télécharger en cliquant sur l’image ci-dessous.

ad-04-matiere-bati-programme-2016_page_1

Une première campagne de fouilles à Petra Castellana

Au mois de juin 2016 a eu lieu la première campagne de fouille programmée sur le site de Petra Castellana, mobilisant une équipe de sept personnes (deux archéologues du SDA 04 et cinq fouilleurs bénévoles). Ce site emblématique de la commune de Castellane est bien connu mais n’avait pourtant jamais fait l’objet de fouilles ou de sondages archéologiques.

dsc_0082

Le site de Petra Castellana vu depuis le Roc (© SDA 04)

Dans les textes du Moyen Âge, le nom de Petra Castellana désigne autant la fortification des sires de Castellane, sur le Roc qui domine la ville, que l’agglomération qui occupe le plateau au nord-est de ce promontoire. On considère traditionnellement que, à une date inconnue (généralement située entre la fin de l’Antiquité et le XIe siècle), les habitants de Castellane quittent la plaine pour s’installer sur ce site fortifié. L’église Saint-André de Petra Castellana est le siège de la paroisse à cette période. Lire la suite

Cathédrale de Senez : un premier bilan de la campagne 2016

La campagne de fouilles archéologiques 2016 de la cathédrale de Senez s’est clôturée le jeudi 22 septembre dernier, après 6 semaines de terrain. Cette opération archéologique, portée par le Département des Alpes de Haute-Provence, a été soutenue par la mairie de Senez, ainsi que par le Ministère de la Culture et de la communication (Service régional de l’archéologie et Conservation régionale des Monuments historiques de la DRAC Paca). La fouille a mobilisé des archéologues du SDA 04, ainsi qu’une équipe de 5 stagiaires bénévoles. Comme expliqué dans les précédents billets (à retrouver ici et ici), les investigations portaient sur la partie sud-est de la cathédrale et plus précisément sur les secteurs de la sacristie et du clocher. Les résultats sont prometteurs et permettent de mieux cerner l’évolution architecturale de l’édifice depuis la fin de l’Antiquité, ainsi que son utilisation funéraire au cours du Moyen Âge. Nous résumons ici les principales conclusions de l’opération, en attendant l’analyse plus poussée qui sera effectuée dans le cadre de la rédaction du rapport de fouille.

Vues de la sacristie en cours de fouille et à la fin de l'opération (© SDA 04)

Vues de la sacristie en cours de fouille et à la fin de l’opération (© SDA 04)

Lire la suite

Journées Européennes du Patrimoine

A l’occasion des Journées européennes du Patrimoine, le Service départemental d’archéologie vous propose de découvrir deux sites médiévaux du département :

  • Visite guidée du castrum de Petra Castellana à Castellane, samedi 17 septembre à 14h30 (informations à retrouver ici)
  • Conférence et visite guidée du chantier archéologique de la cathédrale de Senez. Samedi 17 septembre, à partir de 14 h

affiche1709v2

 

Cathédrale de Senez : nouvelles du chantier…

Les investigations archéologiques sur l’ancienne cathédrale Notre-Dame de l’Assomption de Senez ont débuté le mercredi 17 août. Comme précisé dans un précédent billet, la campagne archéologique 2017 porte principalement sur la partie sud-est de l’édifice, où se concentrent plusieurs points d’interrogations sur la localisation du bâtiment qui a précédé l’église actuelle – partiellement découvert lors de sondages réalisés en 2012 et 2014 – ainsi que sur les logiques du chantier de construction de la cathédrale romane et sur son articulation avec les bâtiments canoniaux, qui existaient au sud de celle-ci jusqu’à la fin du Moyen Âge.

La cathédrale vue du sud-est ; les bâtiments canoniaux se développaient à l'emplacement du cimetière

La cathédrale vue du sud-est ; les bâtiments canoniaux se développaient à l’emplacement du cimetière (© SDA 04)

La zone de travail correspond donc à l’actuelle sacristie, installée entre le bras sud du transept et l’escalier en vis desservant les étages de l’édifice, ainsi qu’à ses abords. Lire la suite

Cathédrale de Senez : campagne de fouilles archéologiques 2016

La vallée de l’Asse, entre Chateauredon et la clue de Barrême (© Mathias Dupuis / SDA 04)

Senez se situe à une trentaine de kilomètres au sud-est de Digne-les-Bains, dans la haute vallée de l’Asse, longée par la route Napoléon, qui conduit jusqu’au littoral niçois. La petite commune (166 habitants) est l’héritière d’une longue et riche histoire, marquée par la permanence d’un siège épiscopal, attesté depuis le VIe siècle et qui subsista jusqu’à la Révolution française. Lire la suite

Chantier ouvert au public…

Un nouveau site internet pour le Service départemental d’archéologie des Alpes de Haute-Provence

Senez, diagnostic archéologique sur le site de la place de l'église, octobre 2014 (SDA 04)

Senez, diagnostic archéologique sur le site de la place de l’église, octobre 2014 (© SDA 04)

Le Service départemental d’archéologie des Alpes de Haute-Provence (SDA 04) existe officiellement depuis 2009, date à laquelle il fut créé au sein du Musée de Préhistoire des gorges du Verdon. Initialement placé sous la responsabilité de Jean Gagnepain, premier directeur du musée et archéologue paléolithicien, le service départemental a été restructuré suite à sa disparition en mai 2010. Après avoir obtenu un nouvel agrément pour la réalisation des diagnostics et des fouilles préventives portant sur la période du Moyen Âge, le service est opérationnel depuis juillet 2011. Depuis cette date, le SDA 04 a réalisé environ 90 opérations archéologiques. Les compétences du service se sont étoffées, puisque l’équipe compte 8 agents permanents, dont les qualifications concernent principalement les périodes antiques, médiévales et modernes ainsi que différentes spécialités techniques (anthropologie, topographie, géomatique, etc.). L’agrément du service couvre désormais l’ensemble des périodes historiques, depuis l’Antiquité jusqu’à l’époque contemporaine. Au cours de ces cinq dernières années les infrastructures ont également évolué, avec l’installation dans les locaux de l’ancien dépôt archéologique de Riez, devenu depuis lors Centre de conservation et d’étude, géré en partenariat par le Département des Alpes de Haute-Provence et le Service régional de l’archéologie Provence-Alpes-Côte d’Azur. Lire la suite