Conférence : les hautes vallées des Alpes provençales entre Antiquité et Moyen Âge

Samedi 11 novembre 2017, les associations patrimoniales et culturelles et les municipalités de Thorame-Basse et Thorame-Haute organisent, en partenariat avec le Conseil départemental des Alpes de Haute-Provence, une conférence sur l’actualité de la recherche archéologique dans les hautes vallées des Alpes provençales. RDV à 17h à l’église paroissiale de Thorame-Basse.

 

 

Conférence-Débat : histoire et archéologie des hautes vallées de l’Asse et du Verdon (Castellane, samedi 9 septembre 2017)

Le territoire qui s’étend entre la moyenne vallée du Verdon et les hautes vallées de l’Asse correspond au périmètre de l’ancien diocèse de Senez. Cet espace de moyenne montagne reste encore peu investi par la recherche archéologique et historique, malgré la richesse de son passé et la diversité de son patrimoine. Des travaux récents, conduits sur la cathédrale de Senez et sur le site fortifié médiéval de Petra Castellana à Castellane, ont motivé la création d’un projet collectif qui regroupe des chercheurs venus de différents horizons et de plusieurs institutions, dans l’objectif d’enrichir et de préciser les connaissances sur ce territoire.

La rencontre du samedi 9 septembre, qui regroupera plusieurs participants à ce projet, sera destinée à présenter l’avancée des différents travaux engagés dans ce cadre ainsi qu’à échanger sur leurs résultats avec le public.

La conférence aura lieu le samedi 9 septembre à 18h30, à Castellane

(salle des fêtes)

Entrée libre dans la limite des places disponibles

 

Une première campagne de fouilles à Petra Castellana

Au mois de juin 2016 a eu lieu la première campagne de fouille programmée sur le site de Petra Castellana, mobilisant une équipe de sept personnes (deux archéologues du SDA 04 et cinq fouilleurs bénévoles). Ce site emblématique de la commune de Castellane est bien connu mais n’avait pourtant jamais fait l’objet de fouilles ou de sondages archéologiques.

dsc_0082

Le site de Petra Castellana vu depuis le Roc (© SDA 04)

Dans les textes du Moyen Âge, le nom de Petra Castellana désigne autant la fortification des sires de Castellane, sur le Roc qui domine la ville, que l’agglomération qui occupe le plateau au nord-est de ce promontoire. On considère traditionnellement que, à une date inconnue (généralement située entre la fin de l’Antiquité et le XIe siècle), les habitants de Castellane quittent la plaine pour s’installer sur ce site fortifié. L’église Saint-André de Petra Castellana est le siège de la paroisse à cette période. Lire la suite

Cathédrale de Senez : un premier bilan de la campagne 2016

La campagne de fouilles archéologiques 2016 de la cathédrale de Senez s’est clôturée le jeudi 22 septembre dernier, après 6 semaines de terrain. Cette opération archéologique, portée par le Département des Alpes de Haute-Provence, a été soutenue par la mairie de Senez, ainsi que par le Ministère de la Culture et de la communication (Service régional de l’archéologie et Conservation régionale des Monuments historiques de la DRAC Paca). La fouille a mobilisé des archéologues du SDA 04, ainsi qu’une équipe de 5 stagiaires bénévoles. Comme expliqué dans les précédents billets (à retrouver ici et ici), les investigations portaient sur la partie sud-est de la cathédrale et plus précisément sur les secteurs de la sacristie et du clocher. Les résultats sont prometteurs et permettent de mieux cerner l’évolution architecturale de l’édifice depuis la fin de l’Antiquité, ainsi que son utilisation funéraire au cours du Moyen Âge. Nous résumons ici les principales conclusions de l’opération, en attendant l’analyse plus poussée qui sera effectuée dans le cadre de la rédaction du rapport de fouille.

Vues de la sacristie en cours de fouille et à la fin de l'opération (© SDA 04)

Vues de la sacristie en cours de fouille et à la fin de l’opération (© SDA 04)

Lire la suite

Cathédrale de Senez : nouvelles du chantier…

Les investigations archéologiques sur l’ancienne cathédrale Notre-Dame de l’Assomption de Senez ont débuté le mercredi 17 août. Comme précisé dans un précédent billet, la campagne archéologique 2017 porte principalement sur la partie sud-est de l’édifice, où se concentrent plusieurs points d’interrogations sur la localisation du bâtiment qui a précédé l’église actuelle – partiellement découvert lors de sondages réalisés en 2012 et 2014 – ainsi que sur les logiques du chantier de construction de la cathédrale romane et sur son articulation avec les bâtiments canoniaux, qui existaient au sud de celle-ci jusqu’à la fin du Moyen Âge.

La cathédrale vue du sud-est ; les bâtiments canoniaux se développaient à l'emplacement du cimetière

La cathédrale vue du sud-est ; les bâtiments canoniaux se développaient à l’emplacement du cimetière (© SDA 04)

La zone de travail correspond donc à l’actuelle sacristie, installée entre le bras sud du transept et l’escalier en vis desservant les étages de l’édifice, ainsi qu’à ses abords. Lire la suite

Cathédrale de Senez : campagne de fouilles archéologiques 2016

La vallée de l’Asse, entre Chateauredon et la clue de Barrême (© Mathias Dupuis / SDA 04)

Senez se situe à une trentaine de kilomètres au sud-est de Digne-les-Bains, dans la haute vallée de l’Asse, longée par la route Napoléon, qui conduit jusqu’au littoral niçois. La petite commune (166 habitants) est l’héritière d’une longue et riche histoire, marquée par la permanence d’un siège épiscopal, attesté depuis le VIe siècle et qui subsista jusqu’à la Révolution française. Lire la suite