L’anthropologie

Du grec ancien anthropos, l’humain, et logos, la parole, le discours, l’anthropologie est la science qui étudie les êtres humains à travers leurs caractéristiques culturelles, sociales, anatomiques ou encore biologiques. En archéologie, le sujet d’étude sera les restes osseux retrouvés dans le cadre d’opérations archéologiques. Ces ossements, qui peuvent se conserver plusieurs milliers d’années après la mort, se présentent sous diverses formes : un squelette complet inhumé dans une tombe, une réduction d’un ou plusieurs individus déplacés hors de leurs tombes originelles, des ossements erratiques retrouvés dans des niveaux d’aménagement, des fragments d’ossements brûlés lors d’une crémation…
L’archéo-anthropologue aura dès lors deux missions complémentaires :
– sur le terrain, il visera à restituer les gestes funéraires et les modes de gestions des morts (Où et comment les corps ont été ensevelis ? Comment les tombes étaient aménagées ? etc.)


– en laboratoire, il étudiera les ossements dans leur dimension biologique (le nombre d’individu, leur sexe, leur âge au décès, les éventuelles pathologies qui auront marqué les squelettes…)

Journées européennes de l’archéologie 2022

Du 17 au 19 juin prochains se dérouleront les Journées européennes de l’archéologie. L’archéologie sera à l’honneur dans les Alpes de Haute-Provence, avec une conférence au musée de Préhistoire des gorges du Verdon le 17 juin et une autre au musée gallo-romain de Sisteron le 18 juin. Egalement  le  17 juin, dans le hall de l’Hôtel du Département, à Digne, une exposition présentera les collections d’archéologie dans les différents musées du département. Cette exposition demeurera accessible pendant les horaires d’ouverture du bâtiment, jusqu’au 24 juin. Elle sera ensuite présentée dans d’autres musées.

En marge des JEA, une autre conférence sera présentée à Reillanne le 25 juin à 14h. Thomas Castin présentera une synthèse sur la Préhistoire et le silex de la vallée du Largue. Bien d’autres animations et conférences seront proposées dans le cadre de cette journée.

Bien d’autres animations sont proposées dans les Alpes de Haute-Provence et aux alentours pour ces journées : c’est l’occasion de découvrir ou redécouvrir notre patrimoine.

Animations et découvertes

Les archéologues qui fouillent dans la vallée du Jabron vous proposent, les 18 et 19 juin prochains, un programme d’animations, visites et conférences sur leurs travaux.

Attention : plusieurs rivières et vallées portent ce nom de Jabron dans le sud-est de la France (au sud de Sisteron, à Saint-Geniez, dans la Drôme…). Les journées annoncées ici se dérouleront dans le Var, entre Trigance et Comps-sur-Artuby ! 

La géomorphologie, du sol aux sociétés

La géomorphologie étudie la forme des paysages, la succession des couches du sol, la nature, l’origine et l’âge des sédiments afin de reconstituer l’environnement d’un site à une période donnée. Les reliefs et les paysages subissent des transformations qui peuvent être liées aux conditions naturelles (géologie, climat) ou aux activités humaines (agriculture, terrassement) : la compréhension de ces phénomènes et des milieux dans lesquels les sociétés se sont développées permet de mieux les connaître.
Le.a géomorphologue prend en compte des échelles variées allant du paysage régional à l’analyse des sédiments : sur le terrain, iel réalise des sondages et examine les couches de sédiments pour comprendre leur nature, les dynamiques ayant mené à leur dépôt, et proposer une chronologie des évènements.
Expliquer l’histoire du terrain permet de reconstituer, au moins partiellement, le paysage contemporain des différentes périodes d’occupation, et d’évaluer le poids des activités humaines dans les modifications du milieu.

L’archéologie

Le terme “archéologie” désigne, étymologiquement, la science de ce qui est ancien ; le mot est référencé depuis 1599 d’après le Trésor de la langue française. On lui donne aujourd’hui un sens beaucoup plus restrictif : l’archéologie concerne les traces matérielles des femmes et des hommes du passé. Les archéologues ne traitent donc pas des dinosaures mais leur travail commence avec les premiers hommes. Et il s’étend jusqu’à.. avant-hier : toute trace matérielle, qui donne à comprendre un aspect du monde que les textes ignorent, peut être considérée comme archéologique. 

En tant que discipline scientifique, l’archéologie implique une méthodologie rigoureuse, basée sur l’observation et l’enregistrement de données qui sont ensuite analysées et interprétées. Les archéologues s’appuient sur les éléments très partiels qui leur sont parvenus. Ils font donc de nombreuses hypothèses pour proposer une lecture globale des sites qu’ils étudient, mais ces hypothèses ne sont recevables que si elles sont étayées et argumentées, et elles peuvent être critiquées grâce à de nouvelles découvertes. Les archéologues ne font pas de l’histoire-fiction et doivent donc être ouverts à la critique !

Journée portes ouvertes, fouille préventive de Mane

Durant l’été 2021, le SDA 04 a conduit un diagnostic d’archéologie préventive à Mane, à l’emplacement de la future station d’épuration. Le diagnostic a révélé la présence d’un site de l’âge du Bronze, dont la fouille a commencé en janvier 2022.

Cette fouille, qui réunit des archéologues du SDA 04 et de l’Inrap, permet de documenter une période peu connue de l’histoire régionale et revêt donc un grand intérêt scientifique.

L’équipe de fouille ouvre les portes du chantier au public le mercredi 16 mars à partir de 14h. Ils vous présenteront le résultat de leur travail.